Interopérabilité, un terme très technique pour simplement dire :
Comment obtenir un rendu identique sur les navigateurs Internet ?

Vous n’avez qu’une chance de faire une bonne première impression

Nous avons consacré un petit article sur ce sujet il y a 2 ans déjà, mais aujourd’hui, il est temps de refaire un point sur les derniers changements.

Le nombre croissant de navigateur Internet

Vous les connaissez pour beaucoup car nous utilisons en moyenne 2 navigateurs différents sur nos ordinateurs.

  • Internet Explorer de Microsoft
  • Chrome de Google
  • Opera
  • Firefox de la fondation Mozilla
  • Safari de chez Apple
  • Konqueror

Si le but de chacun de ces navigateurs est de vous afficher vos pages Web, sachez qu’il le font tous de manières différentes (moteur différent).

Le travail de tout bon développeur est de vérifier que le site est compatible sur la plupart de ces navigateurs. Pour complexifier la tache, les versions et mises à jour de ces navigateurs sont incompatibles entre elles. (changement de technologie)

Une bonne nouvelle avec Opéra

Annoncez récemment, Opéra va abandonner son moteur maison pour se lancer sur le moteur open-source Webkit.

Une très bonne nouvelle pour tous car ce moteur équipe déjà Google Chrome d’une part, et Safari d’autre part. Une standardisation des moteurs d’affichage est forcement de bon augure. Allons nous vers la fin de l’interopérabilité ?