Quoi de neuf dans Plesk Onyx ?

Énormément de choses, l’objectif de Plesk est clairement d’amener les développeurs à travailler facilement avec les outils du Web. Avec un peu de RubyOnRails, de l’intégration de Git, les containers Docker et du node.js, il est clair que Plesk s’est mis à la page.

L’outil évolue aussi sur plusieurs aspects concernant l’hébergement (son coeur d’activité) et intègre de nombreuses évolutions bénéfiques sur PHP, MYSQL et le SSL.

Concernant Git

Plesk Onyx met en place une intégration de Git. Ce système permet de déployer un site web aisément en utilisant le système de dépôt connu de tous. Plusieurs services fonctionnent nativement avec ce service comme BitBucket et Github.

On peut aussi y faire tout ce qu’un git classique permet (gestion de branches, déploiement automatique ou manuel …)

Système de mises à jour au top

Pour les administrateurs serveurs, Plesk Onyx permet de mettre à jour les packages du serveur comme si l’on se connectait en SSH. Gain de temps d’une part, mais aussi de fiabilité et de robustesse (yum et apt). L’outil permet aussi de bloquer certaines mises à jour sur des paquets spécifiques.

Le multi serveur 🙂

On en demandait pas tant mais c’est une fonctionnalité qui arrive à point. Centraliser la gestion de plusieurs serveurs sur un seul. Clients et administrateurs peuvent ainsi se connecter en un seul point pour manager leurs parcs d’hébergements. Un bonheur pour la future distribution d’hébergements que nous vous proposerons prochainement.

Article complet et en anglais sur la documentation Plesk 17