En ce jour, nous assistons au lancement mondial d’un nouveau protocole : l’IPv6. Cette date est symbolique car le protocole existe déjà depuis de nombreuses années et les hébergeurs proposent déjà depuis plusieurs mois d’utiliser ce type de protocole.

Mais à quoi ça sert ?

L’adresse IP est une suite de chiffres qui désigne un endroit sur le web.

Exemple : http://213.186.33.19

Mais qui pourrait se souvenir d’une suite de chiffres pareille, c’est pour cela qu’ont été inventés les noms de domaines. Ces noms de domaines, lorsque vous les tapez dans votre navigateur sont transformés en suite de chiffres de ce type pour permettre d’accéder au site internet que vous visez.

Le maximum possible avec cette adresse est 255.255.255.255 et parce qu’il sera atteint très bientôt (4,3 milliards d’adresses déjà distribuées) il a fallu réformer le système. Nous allons donc passer à l’ère des adresses IP longues et ainsi atteindre une plage quasi-illimitée.

Exemple : http://123.456.789.123.456.789
et ainsi atteindre un chiffre quasi illimité !